mardi 11 janvier 2011

Points de Vue N°1

Qu'en pensez-vous ? 

2 commentaires:

  1. A voir aussi sur http://maximescherrer.blogspot.com !! ;)

    RépondreSupprimer
  2. Pour ce qui est de votre premier propos Mr Fialon,je suis très intéressé par votre point de vue car il me semble inutile et en cela il reflète bien la pensée de la mouvance que vous semblez représenter. Il y a un point où il serait possible que je sois en accord avec vos dires. En effet, il est particulièrement inutile de parler d'une telle suppression. Cependant ce n'est pas pour les mêmes raisons avancées. En effet, les 35 n'existent déjà plus par le système des heures supplémentaires. Etant mis en place, celà revient au même que la suppressions tant controversée des 35 h. Pour ce qui est de votre second propos. Le mieux, quand on ne sait pas de quoi on parle et que l'on a pas d'avis est de, soit donner la page (je parle de l'URL bien évidemment) de la personne qui en a un, soit de proscrire toute forme d'expression de votre part, du moins tant qu'elle n'a rien de constructive. Pour ce qui est de la volonté de relocaliser les emplois en France, je me dois de vous dire que cela n'est malheureusement pas du ressort seul de l'Etat. L'unique moyen pour que cela soit possible est une politique favorisant l'implantation des entreprises via des crédit d'impôts, des subventions, etc. C'est à dire, des moyens que le gouvernement français ne peut mettre en œuvre du fait d'une crise budgétaire sans fin que la gauche et d'autres mouvances à tendances socialistes ont contribué largement à créer. Pour leur défense, les gouvernements de droite récents n'ont pas non plus effectué le travail suffisant afin de résoudre le problème, ou pas eu la possibilité de le faire du fait d'un conservatisme socialiste exacerbé. Les 35h en sont un excellent exemple. Pour éviter même de prononcer cette notion si chère à la gauche, "cet acquis", la droite a crée les heures supplémentaires. Aujourd'hui encore ces mouvances en faveur du socialisme ont su cristalliser cette situation, mais n'ont pas de solution. Par ailleurs si on parle d'emploi à relocaliser, c'est bien parce que les délocalisations sont la conséquences de ces mesures en faveur d'un tout social sans s'occuper de préoccupation majeure tel que l'avenir et l'économie. Donc pour ce qui est de proposer une réforme il faudra certainement en proposer une, mais jamais dans le cas des 35h. Les propositions, certes plus basiques de maxime Scherrer me semble aussi beaucoup plus sensées. Sur ce je vous souhaite une bonne continuation.

    RépondreSupprimer