samedi 17 décembre 2011

Carte d'électeur

2 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
En première contribution, j'ai souhaité vous proposer un article de Chloé Leprince et Olivier Emond pour l'émission Carte d'électeur de France Info : "Les nouveaux centristes sont moins catholiques mais toujours anticommunistes". J'ai choisi cet article car il s'agit en réalité du recueil des réactions de Julien Fretel à une entrevue que j'ai eu il y a bientôt une semaine avec Chloé Leprince.



-----


Julien Fretel, professeur en science politique et spécialiste du centre, décrypte la nouvelle sociologie des électeurs centristes à la lumière du témoignage de Maxime, 19 ans, qui a rejoint le MoDem à Lyon en 2010.

Jusqu'à son arrivée à Lyon il y a dix-huit mois, Maxime n'étant pas encore clairement affilié, politiquement. Issu d'une famille de gauche, fils de commerçants athés, il suivait la politique parce qu'il voulait suivre un cursus de relations internationales, mais hormis un intérêt pour Barak Obama et le souci des questions scolaires, il ne se serait pas présenté comme militant. 
Toutes ces années comme délégué de classe durant toute sa scolarité auraient donc fini par germer ? Aujourd'hui, Maxime milite, il a pris sa carte au MoDem en 2010. A l'époque, il venait d'entrer en fac de droit et science politique à Lyon, il prenait son envol, et s'affranchissait du giron familial. Sa nouvelle famille politique sera donc centriste. La droite, Maxime l'a exclue très vite, parce que trop dure, trop sécuritaire, trop clivante. L'étudiant ajoute aussi que les Jeunes pop sont "sûrement" ceux avec qui il a le plus de peine à débattre, sur les réseaux sociaux comme IRL ("dans la vraie vie").
Il a aussi fait l'impasse sur la gauche, obsédée par les questions de personnes, les combats entre courrants. Une certaine proximité avec le Front de gauche, aussi : Maxime ne comprend pas que des électeurs socialistes puissent crier au loup quand la droite s'allie au FN alors que le PS n'a jamais cillé à l'idée de faire venir au gouvernement des élus communistes. Aujourd'hui, Front de gauche et Front national lui semblent tout aussi "infréquentables".

Professeur de science politique à Amiens et spécialiste du centre, Julien Fretel était invité sur le plateau de Carte d'électeur. Il a retrouvé dans cet extrait du témoignage de Maxime une constante de l'électorat centriste. Pour lui, l'anticommunisme a toujours charpenté le corpus idéologique au centre. Et continue de peser. (Regardez le décryptage de son témoignage par Julien Fretel)



Pourtant, Maxime se distingue par plusieurs aspects de l'électorat chrétien-démocrate qui faisaient autrefois la clientèle électorale de l'UDF. Il est athé, dit que la religion n'impacte pas son vote. Si on insiste même si ça le crispe de devoir se positionner, il finit par dire qu'il pencherait même plutôt à gauche. Très présent sur les réseaux sociaux, plutôt articulé autour d'une fibre sociale, plus jeune aussi que les militants traditionnels de l'UDF, Maxime est emblématique du renouvellement de l'électorat MoDem. 
Auteur d'une thèse sur l'UDF, Julien Fretel a distingué sur le plateau de Carte d'électeur une série de critères qui permettent d'affirmer que la socilogie centriste a mué. L'universitaire indique par exemple qu'il rencontre de nombreux sympathisants issus de l'immigration, qui voient dans Bayrou le fils de paysan une alternative entre l'UMP et son débat sur l'identité nationale ("Une bonne idée à la base, nauséabonde au final", d'après Maxime). 
Autre nouveauté : un grand nombre de militants du logiciel libre, raconte encore Julien Fretel. De fait, Maxime est très friand de nouvelles technologies, très présent, aussi, sur le Net, où il tient un blog et débat sur des sites d'actualité. (Retrouvez la suite du décryptage de son témoignage par Julien Fretel)


En 2007, François Bayrou n'avait donné aucune consigne de vote. Entre les deux tours, il s'était contenté d'annoncer qu'il ne voterait pas pour Nicolas Sarkozy. Puis silence, longtemps. C'est beaucoup plus tard qu'il racontera avoir finalement voté blanc au second tour. D'après les sondeurs 20% de ses six millions d'électeurs auraient fait de même. Le reste se répartissant, à proportions équivalentes, entre les bulletins Royal et Sarkozy. 
Maxime, lui, ne se positionne pas encore dans l'hypothèse d'un second tour Hollande-Sarkozy. Il veut croire aux chances de son mentor. Mentor qui a d'ailleurs aujourd'hui un leadership plus affirmé que par le passé au centre, explique Julien Fretel. (Regardez ce que Julien Fretel dit du rôle qu'occupe aujourd'hui François Bayrou).


lundi 12 décembre 2011

Le centre est-il de droite ?

1 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Débat animé par Chloé LEPRINCE





Pourquoi croire que le bipartisme est la seule solution ?

Pourquoi croire que le bipartisme est la seule solution ?Voilà la question qui se pose en réalité dans le cadre du paysage politique français. Voilà la question qui élargit le débat.

C'est en réalité, selon moi, une question d'histoire et de conscience collective plus qu'autre chose. En effet, je crois que la France a une forte tradition de lutte camp-contre-camp, c'est-à-dire d'un bipartisme manichéen sur bon nombre de sujets dont la politique.
Je dis que la question est liée à l'histoire car, en observant outre-Rhin, on observe que la culture politique n'est pas la même : les Allemands ayant mis du temps à s'unir (avant d'être séparés puis réunis à nouveau), ils ont une culture de la coalition voir même du consensualisme que nous, les Français, n'avons pas.
Je dis également une question de conscience collective mais c'est lié à la tradition historique qui comprend également le monarchisme (aujourd'hui républicain) et je pense que le Général de Gaulle l'avait déjà compris en fondant la Ve République.

Je vais quand même répondre à la question de ce débat : le centre est-il de droite ? Réponse en deux interrogations : qu'est-ce que la gauche et qu'est-ce que la droite ? Est-ce que croire suffisamment en une troisième voie et agir pour qu'elle existe permet son existence ?

Sur la première question, je répondrais que - aujourd'hui - cette distinction ne veux plus rien dire de réellement concret. En effet, les grandes questions font généralement l'objet d'un consensus et, ensuite, des questions plus polémiques vont jusqu'à diviser chaque camp (l'Union Européenne, le mariage homosexuel, l'aide active à mourir, etc). Donc, à mon sens, cette distinction n'a plus lieu d'être et le réel clivage se fait de plus en plus sur la question de la mondialisation sur un axe et sur la question de l'étatisme sur l'autre. Donc, partant de là, je pense que le centre n'est ni à gauche, ni à droite. Voilà un thème qui pourra faire l'objet d'un débat plus complet.
Sur la seconde question, je n'ai malheureusement pas une réponse claire et précise. Toutefois, je porte à croire que la volonté et l'action peuvent vraiment mener à la mise en place réelle et effective d'une nouvelle force politique. Ce n'est pas la résignation à choisir un camp ou l'autre qui fait que les choses changeront. Ceux qui me comprenne, suivez mon regard ...

Donc, au final et pour répondre en une phrase : le centre n'est pas de droite dans le cadre, dans le contexte actuel de la Ve République.

Deux nouvelles "catégories"

2 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Membre depuis peu de Newsring, une plateforme (notamment animé par Frédéric Taddeï) de débats très intéressante, je pense y proposer des contributions sur les sujets qui m'intéresse. Et, afin de réalimenter plus régulièrement ce blog, j'y posterais mes contributions dans une nouvelle "catégorie" que j'appellerais simplement Newsring.

De plus, je vous propose encore une autre "catégorie" et c'est à vous que reviendra le rôle de la remplir. Elle se nommera Contribution. A partir de ce jour, je m'engage à publier un de vos billets, qu'il soit original ou qu'il soit publié sur votre blog ou une autre plateforme au minimum une fois par mois.
Pour ce faire, je vous invite à me contacter par mail en m'indiquant le sujet de votre proposition et/ou éventuellement le texte déjà ainsi qu'un lien menant à votre profil web.

Voilà, je vous remercie de vos passages dans ce coin ;-)

dimanche 11 décembre 2011

Bayrou décrète l'état d'urgence

0 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Voilà bientôt deux mois que François Bayrou, président du Mouvement Démocrate, a publié son dernier ouvrage intitulé "2012, Etat d'Urgence". Il y fait un triste constat de l'état actuel de notre société tout en ajoutant des propositions - qu'il souhaite défendre lors de la présidentielle de 2012 - s'articulant autour de trois axes : produire, instruire et (re)construire une démocratie digne de ce nom.

Lors de son discours de clôture de l'Université de Rentrée 2011, le député des Pyrénées-Atlantique reprend ses lignes et y ajoute quelques éléments. Je vous propose d'ailleurs la vidéo de ce discours en illustration de cet article. Je vous propose également une deuxième vidéo qui reprend ce discours dans le cadre d'un clip pour Expression Directe.
Enfin, en troisième vidéo, je vous propose celle de sa déclaration de candidature (que je met également à la une en Vidéo du Moment. En effet, le mercredi 7 décembre 2011, François Bayrou s'est déclaré officiellement candidat.

Prochainement, j'essaierai de vous livrer mon analyse de chacun de ses grands discours à commencer par celui qu'il a proposé à Pau lors de son premier meeting.


vendredi 11 novembre 2011

Le 11-Novembre

3 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
En ce 11 novembre, nous célébrons (ou avons célébré) l'armistice de 1918 concluant la Première Guerre mondiale. Ce fut aujourd'hui l'occasion d'ouvrir un débat sur le devenir de ce jour : certains parlent de journée de la paix, d'autres d'une journée d'hommage à tous les soldats morts aux combats.

Crédit : TF1

Ceux qui me connaissent savent que je suis pacifiste, mais que ce n'est pas pour autant que je renie le rôle de l'armée ou que je ne respecte pas la mémoire des soldats défunts. 
En ce sens, je suis favorable à un jour de commémoration nationale pour tous les soldats morts aux combats. J'affirme qu'il faut honorer tous nos soldats et leur mémoire pour toujours se rappeler l'Histoire, une Histoire dont l'ignorance pourrait nous ramener à de sombres moments. 
Célébrer la paix ? Pourquoi pas, mais pas dans le monde actuel encore en proie à divers conflits (armés ou non). Célébrer la paix alors que des hommes et des femmes meurent régulièrement sur les théâtres d'opérations, c'est - selon moi - leur manquer de respect. Voilà pourquoi la proposition d'une journée de la paix ne me plait pas. 

Le devoir de mémoire est l'un des plus important devoir du citoyen : il doit se souvenir pour ne pas recommencer, il doit se souvenir pour respecter ceux qui ont donné leur vie pour les générations qui les ont suivies. 
Profitons de chaque 11-Novembre pour tous nous réunir, pour tous nous rassembler pour honorer les corps armés actuels et les combattants passés. Profitons de chaque 11-Novembre pour réunir la Nation et lancer un appel pour la Paix.

dimanche 2 octobre 2011

Un p'tit coucou

2 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Cela va faire une quinzaine de jour que je n'ai publié un article sur le présent blog et bien plus de temps encore que je n'ai pas été très actif. Je m'en excuse et je viens devant vous pour vous signaler que je vais essayer d'élever la fréquence de publication, sans toutefois vous la garantir.

Actuellement, je prépare un article sur Arnaud Montebourg et son livre sur la démondialisation, un autre aura pour objet le nouveau Sénat (pour celui là, j'attends les groupes et les commissions) et un troisième s'intéressera au dernier livre de François Bayrou.
En parallèle, j'ai commencé à rédiger un petit livre sans prétention sur le thème de l'Ecole et j'ai réellement envie de mener ce projet à terme. C'est là encore un élément qui fait que je ne suis plus très proche de mon blog.

Notez également que ce blog a changé d'adresse (tout en restant disponible à son ancienne adresse) : il est désormais accessible en tapant www.mfialon.com.

Je vous remercie de votre attention et j'espère vous retrouver - très vite - dès mon prochain article.

mardi 16 août 2011

Au sujet de l'euthanasie

3 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Après bientôt un mois sans billet, il est temps que je fasse remonter un peu les courbes et les statistiques de mon blog. Pour cette occasion, j'ai envie de vous donner mon avis sur un débat sur l'euthanasie relancé par l'affaire du médecin de Bayonne, un débat que certains (comme Jean-Michel Baylet ?) veulent poser en thème de campagne pour la présidentielle de 2012.

Crédit : RTL

lundi 18 juillet 2011

Statistiques (Juillet 2011)

1 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Jamais, depuis la création de ce blog, je n'avais publié les statistiques de consultations de mon blog. Voilà chose faite désormais et je vous propose quatre illustrations : le nombre de visites (je recense 5.417 pages vues à ce jour), les systèmes d'exploitation et les navigateurs des visiteurs ainsi que les pays depuis lesquels ces mêmes visiteurs se connectent.

Avant de vous laisser observer ces graphiques, je souhaite ajouter que mes plus grosses sources de trafic sont un commentaire laissé sur le blog de Maitre Eolas, le réseau social Twitter et le site internet du Mouvement Démocrate.
Enfin, j'ajouterais que le billet le plus vu sur un total de 63 est l'article n°32 qui est ma lettre ouverte à Frédéric Mitterrand et que ce même article est également celui qui a le plus de commentaire.

mardi 12 juillet 2011

Wauquiez et les étudiants

3 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Mis à part le MET (branche étudiante de l'UNI), les syndicats d'étudiants s'insurge contre l'augmentation de 0,05€ du prix du ticket RU qui coûtera à présent 3,05€. Entre autre, et avec les mêmes chiffres que le MET, la FAGE dénonce l'augmentation globale de la vie étudiante (sécurité sociale et droits d'inscription notamment) alors que le MET tente de minimiser en prenant l'exemple d'un boursier alors que tout le monde ne peut pas prétendre à une bourse !



lundi 11 juillet 2011

Privés de cantines !

1 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
A l'heure où certains organisent un apéritif "saucisson-vin rouge" à l'Assemblée nationale, d'autres risquent de se voir privés de cantine à la rentrée scolaire. Ces autres, ce sont les enfants de chômeurs qui devront céder leur place aux enfants prioritaires dont les parents travaillent. Cette seconde nouvelle ne manque pas de révolter - entre autre - les fédérations de parents d'élèves ainsi que l'opposition de gauche.


mercredi 6 juillet 2011

Les rythmes scolaires

4 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Le lundi 4 juillet, le comité de pilotage de la conférence sur les rythmes scolaires a remis au ministre Luc Chatel son rapport d'orientation intitulé « Des rythmes plus équilibrés pour la réussite de tous » (disponible ici) après avoir remis le 25 janvier le rapport de synthèse des auditions, des débats en académie et des échanges sur internet (disponible ici). Ce rapport d'orientation propose dix mesures sur la journée, sur la semaine, sur l'année et sur le partenariat éducatif.

Crédit : UMP

Il raconte sa captivité

0 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Demain, cela fera une semaine que Stéphane Taponier et Hervé Ghesquière auront rejoint le territoire français après une détention de 547 jours par les talibans. Leur retour a été salué par tous et notamment par l'émotion de la journaliste Elise Lucet pour qui les deux hommes tournaient un reportage dans le cadre de l'émission "Pièces à Conviction".

Crédit : AFP/Archives, Bertrand Guay

Hervé Ghesquière s'est confié hier à l'AFP et il a raconté son aventure afghane. Je vous invite d'ailleurs à lire cette dépêche où il dit avoir beaucoup écouté la radio (surtout la BBC), fait la sieste et écrit un journal de bord qui a finalement été confisqué par ses ravisseurs. Il raconte aussi ses altercations avec Dranak, l'un de ses gardiens, que même les talibans n'aiment pas selon le journaliste de France Télévision.

samedi 2 juillet 2011

Je propose (1)

5 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Ma première proposition en matière d'éducation et de culture est le changement de dénomination d'Éducation Nationale pour Instruction Publique (ou autre). Pour en savoir plus, je vous renvoie à la lecture de mon article n°26. A ce sujet, j'ai pu questionner François Bayrou lors de sa twinterview du jeudi 9 juin et il a répondu que l'éducation et l'instruction relevaient tous les deux du devoir de l'Etat en ajoutant qu'il y a « besoin d'instruction, de bases, de culture, et besoin d'éducation civique, au respect, à l'effort ».

Crédit : CNDP

Ma deuxième proposition concerne les TICE (technologies de l'information et de la communication pour l'enseignement) que sont notamment les TBI (tableaux blancs interactifs) et les ENT (espaces numériques de travail). Je pense qu'il faut continuer à développer les usages des TICE et pourquoi pas à approfondir certaines des possibilités.
Pour approfondir, je vous invite à faire comme moi : survoler les documents suivants. Je vous propose un rapport d'étude sur les ENT, un sur l'usage du TBI en primaire (décembre 2005) et un sur le lien entre TIC et développement durable (décembre 2008).

D'autres propositions dans divers domaines seront prochainement publiées.

mardi 21 juin 2011

Conseil de lecture

0 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Bien que ce livre date de juin 2008 (ce qui fait donc trois ans déjà), je vous conseille la lecture de "Les tribulations d'une caissière" de Anna Sam. J'ai moi-même lu les quelques pages relatant les aventures d'une hôtesse de caisse et je dois dire que j'ai reconnu pas mal des situations.
Toutefois, malgré ma courte expérience, je dirais qu'il manque quelques clients-types : le client bio qui n'achète que des produits étiquetés "agriculture biologique", le client silencieux qui ne dit absolument aucun mot, etc. Travailler en caisse est un bonheur pour ça, pour la découverte de bons nombres d'univers divers et variés. C'est même beau parfois de voir autant d'individualité dans tant de ressemblance.

"Les tribulations d'une caissière" est paru en bande-dessinée.

Éducation : constat et propositions

1 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Dans la série "Dans le quotidien des Français" après une première vidéo intitulée "La hausse du prix de l'énergie"le Mouvement Démocrate propose une seconde vidéo nommé "L'éducation" (d'où cette infographie est tirée). C'est cette vidéo qui est la nouvelle Vidéo du Moment et qui fait l'objet du présent article. Je me baserais notamment sur les données de la vidéo, mais aussi sur les chiffres officiels fournis par le Ministère de l'Éducation Nationale (sur cette page, celle-là ou encore celle-ci) pour étayer cet article.

dimanche 19 juin 2011

La France et le cinéma

0 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
J'ai appris aujourd'hui en passant sur L'Express.fr que le Château de la Buzine - connue comme le "château de ma mère" de Marcel Pagnol - devient une cité du cinéma selon les voeux de l'Académicien. Toutefois, il est plutôt question d'un espace du cinéma méditerranéen comme le dit l'article de presse ainsi que cette page du Ministère de la Culture et de la Communication.
Cet article m'a rappelé un autre projet qui se tient lui en région parisienne : la cité européenne du cinéma voulue notamment par le producteur Luc Besson et sa société Europacorp. Dans ce cas là, c'est un véritable Hollywood qui est prévue pour l'horizon 2012 (malgré les difficultés financières ?), un véritable centre cinématographique à vocation européenne !

Crédit : Europacorp

mercredi 15 juin 2011

Actualités de "fonction"

0 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Aujourd'hui, Dominique Baudis a été nommé Défenseur des droits par le Conseil des Ministres (information sur Les Echos) tandis que Jean Gicquel a été élu déontologue de l'Assemblée nationale a l'unanimité de son bureau (information sur Europe 1) et que Rama Yade a démissionné son poste d'ambassadeur auprès de l'UNESCO (information sur Europe 1).
Voilà trois actualités intéressantes sur le plan politique. La première l'est car elle constitue une nouveauté, une mise en application de la révision constitutionnelle de juillet 2008, la seconde car - nouveauté elle aussi - elle met en application une décision du 6 avril 2011 dont je vous avais déjà parlé dans l'article n°23. La troisième est également intéressante puisqu'elle pourrait - le conditionnel s'impose vu que je n'en sais pas plus - constituer une avancée en matière d'éthique des responsabilités. J'évoquais déjà ce sujet dans l'article n°25 de mon blog.

Je développerais peut-être mon propos dans les prochains jours.

dimanche 5 juin 2011

« Mon prof, ce héros »

3 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
A la lecture d'un article intitulé « Mon prof, ce héros » sur le blog de la rédaction du Monde Education, j'ai moi aussi eu envie de vous faire part de l'admiration que j'ai eu pour certaines des personnes qui ont eu comme charge de faire une partie de mon instruction. En ce sens, la personne (entre autre !) à qui je pense devoir le plus est - sans doute possible - M.Ivanez qui fut mon maître lorsque que j'étais en CP.

samedi 4 juin 2011

Culture en libre accès ?

8 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Suite à une brève discussion avec les twittos eridann et Matthieu Lamarre, j'ai eu envie de rédiger un article sur la liberté - voire même le droit - d'accès à la culture. J'en suis arrivé à ce thème pour deux raisons : les émissions que je qualifierais de politiques et/ou culturelles, comme "Face aux Français" par exemple, quittent peu à peu le service public télévisuel et les archives vidéos via l'INA ne sont pas disponibles en totale gratuité.
Dès lors, nous parlions d'adresser un courrier à Frédéric Mitterrand, ministre de la culture et de la communication, pour lui faire part de nos remarques. Je ne sais pas si mon choix est le bon, mais ce courrier sera sous la forme d'une lettre ouverte.

Le siège de France Télévisions se trouve sur les quais parisiens.

mardi 31 mai 2011

Deux twit'critiques

1 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Sur le modèle de la twi'nterview de Jeunes-Politiques.com, je vous propose dans un tout autre registre la twit'critique. Le principe est simple : en un maximum de 140 caractères, je vous livre mon avis sur un livre, sur un film, etc.
Aujourd'hui, je vous propose deux twit'critiques cinématographiques sur les deux films que j'ai vu aujourd'hui : "La Conquête" (Hors Compétition à Canne 2011) de Xavier Durringer et "The Tree of Life" (Palme d'Or 2011) de Terrence Malick.


Pour "La Conquête" (tweet) :
#LaConquête est un très bon film de fiction politico-divertissante où #Sarkozy, #DDV et #Chirac prennent pour leur grade. De belles perf' !

Pour "The Tree of Life" (tweet) :
Ode à la vie et à la nature, #TheTreeofLife raconte le rapport d'un garçon à son frère et à son père. Sa vision finale pousse à réfléchir.

dimanche 29 mai 2011

Parlement des Enfants 2011

3 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Pour ce cinquantième billet, j'ai fait le choix de parler d'un moment que je trouve très beau dans notre République : le Parlement des Enfants qui tenait cette année sa dix-septième session, session présidée par Bernard Accoyer.
En effet, le 28 mai 2011, ce sont 577 délégués juniors - élus par leur camarades de classe - qui ont eu le privilège de se rendre à l'Assemblée nationale afin de débattre et de voter une proposition sur les trois retenues par un jury national.

Au programme de la matinée : les discussions en salles de commission

jeudi 26 mai 2011

La France et son Histoire

3 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Lors de la séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale du 25 mai 2011, le ministre de la culture et de la communication Frédéric Mitterrand a insisté sur le fait qu'« il convient de garder en France ces manuscrits ».
Ainsi, il répondait à une question de la députée Catherine Lemorton, une question relative à la récente mise aux enchères - par la société internationale Sotheby's - de deux lots de manuscrits de Robespierre (jusqu'alors conservés par les héritiers de Le Bas, un ami de Robespierre) pour une somme avoisinant les 980.000 € (environ 65.000 € pour le lot "Le Bas", 750.000 € pour le lot "Robespierre", ainsi que les taxes).

Extrait vidéo téléchargé sur le site de l'Assemblée nationale.

vendredi 20 mai 2011

Mouvement Démocrate en position

1 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Comme nouvelle Vidéo du Moment, j'ai choisi de vous proposer celle de la déclaration de François Bayrou à la suite du conseil national du Mouvement Démocrate du 14 mai 2011. Pour ceux qui préféreraient la version écrite de cette allocution, vous pouvez la trouver sur le site du Mouvement Démocrate en cliquant ici.

Après quelques mots en hommage à Bernard Stasi et une minute de silence en la mémoire de cet homme, le troisième homme de l'élection de 2007 a évoqué la situation politique et plus précisément la position générale du MoDem dans un discours quasi-présidentiel.
Dans un propos en cinq volets, François Bayrou aborde ce qu'il appelle la « danse du centre » avant de parler des vrais clivages. Il explique ensuite que les convictions passent avant les étiquettes en donnant ainsi la position du Mouvement Démocrate face à l’alternance. Enfin, il conclut sur la condition de rassemblement.


mardi 10 mai 2011

Lettre à l'Europe

0 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Chère Europe,

Depuis que l'Union existe entre les diverses Nations qui te composent, plusieurs d'entre nous - citoyens européens convaincus - avons rêvé de la naissance d'une véritable fédération autours de tes peuples. Toutefois, les partisans d'une union coopérative et l'égoïsme relative de certains de nos dirigeants semblent avoir gagné la partie : nous le regrettons parce que cela empêche ton développement, parce que cela t'empêche de prendre toute la place que nous pensons que tu devrais avoir dans le monde.
Aujourd'hui, nous nous battons pour que ton existence ne soit pas sans cesses remise en cause et nous nous battons pour que tu deviennes ce que nous souhaitons pour toi : une union des Etats européens, une fédération des peuples européens.

Crédit : Google

dimanche 8 mai 2011

Nationalité et binationalité

4 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
En regardant hier soir l'émission On n'est pas couché avec notamment Eva Joly et Gisèle Halimi (en date du 7 mai 2011), j'ai eu l'envie de dire - ceux d'entre vous qui me follow sur Twitter le savaient déjà - ce que je pense par rapport à ce qu'est selon moi être de la nationalité d'un pays ou d'un autre ainsi que ce que j'ai tendance à penser de la double nationalité (au final je préfère ce terme à celui de binationalité).

Crédit : AFP

Au sujet de la nationalité, deux visions semblent s'opposer : ceux qui pensent qu'être française c'est l'être en gros par le sang (Eric Zemmour tenait cette position) et ceux qui pensent qu'être français c'est un réel choix (Eva Joly tenait cette position). Les tenants de la seconde théorie disent même que, du fait qu'on choisit d'être français, être français par le choix est même plus fort que de l'être sans avoir choisi.
Pour ma part, j'aime beaucoup cette seconde théorie nous disant que faire le choix d'être français est quelque chose de fort, que c'est un vrai choix.

Enfin, concernant la double nationalité, ce sont également deux théories qui s'opposent : ceux qui sont pour et ceux qui sont contre. Je pense que la première vision est plutôt celle des partisans d'une certaine ouverture et que la seconde vision est celle notamment des souverainistes.
En ce qui me concerne, euro-fédéraliste comme je le suis (avec des limites que je pourrais vous expliquer dans un prochain article), je pars du principe que chaque Français est aussi Européen - c'est-à-dire titulaire d'une sorte de supra-nationalité ou quelque chose dans le genre - et, partant de là, la double nationalité ne me dérange pas. Après sur la question de la nationalité de deux pays (genre la nationalité franco-belge, franco-suisse, etc), je serais peut-être plus réservé, mais je n'y ai pas réfléchis plus profondément.

mercredi 4 mai 2011

Education ou instruction ?

6 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Lorsque un sénateur (UMP) explique que l'éducation n'est pas une dépense, mais un investissement, on ne peut que s'accorder avec lui. En effet, lorsque l'on pense que l'éducation est la base de toute société, de tout bon fonctionnement d'un groupe ou d'un autre, il faut dire qu'un investissement  - qui se fait sur l'avenir, par définition- n'est pas à rejeter, bien au contraire.
Malgré tout, avant de parler de dépense/investissement ou autre, je crois qu'il faut "philosopher" sur deux questions qui me semble importante. Le rôle de l'État est-il de fournir l'éducation ou l'instruction ? Faudrait-il ajouter "raisonner" à la liste de ce que doit savoir faire un Français à sa sortie du système scolaire ?

Crédit : A Contre Courant

  • Education ou instruction ?

Avant de faire un choix entre "éducation" ou "instruction", il est nécessaire d'en poser les définitions afin d'être certain que l'on se comprenne bien, que l'on parle de la même chose. Pour faire dans l'officiel, j'ai pris les définitions du Dictionnaire de l'Académie française. Pour les deux termes, j'ai choisi de prendre la première proposition.
Pour "éducation", nous comprendrons l'action d'élever, de former, d'instruire (prodiguer un enseignement, des leçons, des préceptes à quelqu'un) une personne (enfant, adolescent, adulte) en cultivant ses qualités physiques, intellectuelles et morales. Pour "instruction", nous entendrons l'action de transmettre à quelqu'un des connaissances ou des principes nécessaires à son éducation.

De ces deux définitions, on voit bien que les deux notions sont liées, qu'elles ont tendance à s'imbriquer et presque à se valoir. Toutefois, de ce que je comprends de ces définitions, l'éducation serait plutôt un tout tandis que l'instruction serait plutôt partie de ce tout.
Partant de là, je serais - sauf si on m'explique le contraire - partisan du fait que l'État doit fournir l'instruction en particulier et non l'éducation en général. En effet, je pense que sa mission n'est pas de "façonner" entièrement les personnes, mais de les aider en leurs fournissant le matériaux (les connaissances) et les outils (les principes) pour que ces personnes puissent se forger une opinion personnelle.

C'est une première question d'interprétation que je propose à votre réflexion.

  • Lire, écrire, compter et raisonner

Le mardi 1er mars 2011, l'Institut de France était réuni pour une séance solennelle autour des nouveaux défis de l'éducation. Dans ce cadre, Pierre Léna (Membre de l'Académie des sciences, Délégué à l'éducation et à la formation de 2006 à 2011) a pris la parole pour un discours intitulé "La science en héritage". C'est la conclusion de son propos qui est ici intéressante.
« Notre Académie propose à notre école primaire, et à son ministre, d'adopter désormais "Lire, écrire, compter, raisonner" comme les quatre fondamentaux de l'école du vingt-et-unième siècle. Dans sa lettre aux instituteurs de 1883, Jules Ferry avait fait des trois premiers un programme politique. Pourquoi ne pas accepter le défi du quatrième, et le mettre en œuvre avec les mathématiques et les sciences de la nature, écoles privilégiées du raisonnement ? »


Voilà un grand défi à relever ! Faire en sorte qu'une personne sortant du système scolaire soit capable de réfléchir par elle-même sans se baser sur des réflexions préconçues. C'est même l'un des buts qui anime les cours de philosophie en classe de Terminale. Mais tout le monde ne choisissant pas la filière générale, l'enseignement d'un tel outils qu'est la réflexion, il est nécessaire de faire en sorte que chacun puisse y avoir accès plus tôt : dès le collège par exemple voir dès les dernières classes de l'enseignement primaire.
Toutefois, il faut bien reconnaître que les trois fondamentaux actuels ne sont pas une réussite complète. En effet, aujourd'hui encore des personnes sortent du système scolaire sans savoir lire, écrire ou compter un minimum. Pour cela, à qui incombe la faute ? Je ne sais pas, mais ce que je sais, c'est qu'il faut y remédier - en fixant clairement des méthodes (eh oui, le changement fréquent des méthodes d'apprentissages n'aide personne !) - et pourquoi pas tenter de faire de "raisonner" un quatrième volet d'une politique en matière d'éducation, d'instruction.


Voilà une deuxième question que je vous propose dans le cadre d'une réflexion globale sur l'éducation et l'instruction.

mardi 3 mai 2011

Patrick Roy : hommage

0 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Le député socialiste Patrick Roy est décédé. Telle est la triste nouvelle que j'ai appris ce matin en faisant une brève revue de presse. Pour cette fois, je vous invite à lire l'article, et je ferais court concernant ce que j'ai à dire : rendons hommage à Patrick Roy : hommage à un homme, hommage à un esprit !

mardi 26 avril 2011

Nouvelle vidéo !

0 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 

Le compte du Mouvement Démocrate sur Dailymotion accueille une vidéo de plus (allez voir les autres). Celle-ci est un propos de Jacqueline Gourault, sénatrice et responsable de l'Education au sein du shadow cabinet, qui évoque la rentrée prochaine qui s'annonce difficile avec les suppressions de postes, de classes et l'augmentation du nombre d'élève.
L'idée principalement avancée est de sanctuariser l'Education Nationale et ses moyens. L'idée avait déjà été évoquée par Sabrina Assayag il y a quelques temps dans un clip "Expression Directe" pour les générations futures que je vous avais présenté dans l'article n°17 que je vous invite à consulter à nouveau.

Voilà donc la nouvelle "Vidéo du Moment" !

lundi 25 avril 2011

Les avocats en GAV

0 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Alors que Maitre Francis Szpiner - avocat de renom - est promu au grade de Commandeur de la Légion d'Honneur par le Ministère de la justice et des libertés par décret du 22 avril 2011 portant promotion, le non moins célèbre Maître Eolas complète son blog par un article relatif à l'actualité juridique.
En effet, il a rédigé un billet qu'il a intitulé "vademecum de la garde à vue 2.0" et que je vous invite vivement à lire si la question vous intéresse. C'est l'occasion d'en apprendre plus sur la GAV du point de vue d'un avocat.

Bonne lecture !

Ouvrons un débat !

1 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Rama Yade, ambassadrice, déléguée permanente de la France auprès de l'UNESCO, a récemment dit qu'elle ne compte pas y faire carrière en ajoutant que « ce n'est que temporaire » comme le rapporte notamment un article sur LeMonde.fr.
Nommée en Conseil des ministres le 22 décembre 2010 alors qu'elle venait de quitter le gouvernement, Rama Yade semble tenir la ligne qu'elle propose depuis qu'elle est membre du gouvernement, c'est-à-dire qu'elle est là mais qu'elle critique tout de même.



Crédit : REUTERS

Cependant, depuis peu, elle tend tout de même à s'écarter plus clairement de la politique de Nicolas Sarkozy malgré l'affection qu'elle dit lui porter. En effet, après sa nomination à l'UNESCO, elle a rejoint le Parti Radical de Jean-Louis Borloo avant de créer plus récemment son club de réflexion 'Allons Enfants'.

Dès lors, je me pose quelques questions quant à sa nomination dans les fonctions d'ambassadrice et notamment concernant le fait que cela pourrait bientôt changer. En effet, de nombreuses voies - venant notamment de l'UMP - s'insurge presque contre le côté rebelle qu'exprime de plus en plus Rama Yade.

La question se pose également concernant Roger Karoutchi qui a été nommé ambassadeur de France auprès de l’OCDE le 1er juillet 2009 et qui sera peut-être la tête de liste pour l’UMP aux élections sénatoriales de septembre 2011. Il déclarait que « si la commission d’investiture de l’UMP à la mi-mai me désigne tête de liste aux sénatoriales, comme cela est prévu, je dirai au président qu’il est évident que je ne resterai pas à l’OCDE, au moins le temps de la campagne».
On peut donc noter une ambiance néfaste : ce monsieur ne représente la France qu’en attendant autre chose. Etre sénateur ou être ambassadeur n’est pas la même chose, à mon sens, mais Roger Karoutchi ne semble pas voir la chose de la même manière.
La question principale est de savoir si une délégation (auprès de l’UNESCO, de l’OCDE ou autre) est une réelle fonction ou alors une énième place pour recaser les anciens ministres en attente d’autre chose. Une autre question n’est pas nouvelle : faut-il faire de la politique par passion et, plus généralement, un emploi public (dans la diplomatie, dans la culture, dans l'éducation, etc) peut-il être occupé sans réelle passion, sans plus de conviction que ça ?

A mon avis, il faut défendre l’idée de séparer clairement la pratique de la politique internationale de la pratique de la diplomatie qui sont deux fonctions bien distinctes selon moi. En effet, représenter les Français dans nos institutions et représenter la France dans le monde ne me semble pas être des représentations identiques (bien qu’elles soient liés par la France et les Français).
C’est pourquoi je pense qu’il faut mettre fin à la politisation des fonctions d’ambassadeur, et qu’il faut redonner à cette fonction tout le prestige dont elle a pu disposer.

J'ouvre ce débat ici même et j'espère récolter de nombreux avis !

jeudi 21 avril 2011

Nouvelle vidéo du moment

0 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 

Dans le quotidien des Français - La hausse du prix de l'énergie

Diffusé ce matin jeudi 21 avril à 8h50 sur France 5, ce nouveau clip Expression Directe proposé par le Mouvement Démocrate évoque la hausse du prix de l'énergie pour les ménages français. Cette vidéo est désormais celle du moment sur la page dédiée de mon blog.

Comme cela avait été le cas pour le clip sur les générations futures que je vous avais présenté, des solutions concrètes sont avancées pour tenter de pallier à un constat assez alarmant sur le coût de l'énergie. Les solutions proposées au nombre de trois sont les suivantes :
  • un plan national d'isolation thermique des logements pour faire diminuer la consommation et les factures d'énergie
  • une politique énergétique à l'échelle de l'Europe pour stabiliser nos approvisionnement et mutualiser nos achats et nos investissements
  • une tarification forfaitaire qui permettrait aux premiers kilowatts/heure consommés de coûter moins cher

mercredi 20 avril 2011

Quick, la repentance ?

0 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 

Cette vidéo fait partie d'un nouvel ensemble publicitaire pour la chaîne de restauration Quick. On y voit notamment que l'ancien et célèbre slogan 'Nous, c'est le goût' est remplacé par un 'Faire progresser la qualité, chaque jour'. Ce slogan reste malgré tout moins accrocheur à mon goût.
Je pense que l'on peut sans erreur lier cette nouvelle approche à l'affaire du Quick d'Avignon où une intoxication alimentaire a causé le décès d'un adolescent et à celle du Quick d'Evry où une fillette de neuf ans aurait également été victime d'une intoxication, mais qui elle est encore en vie et pour qui on attend les résultats des analyses.

Vantant la sécurité alimentaire et l'hygiène des restaurants de la marque, les nouvelles publicités Quick pourraient être comprises comme une repentance de l'enseigne de fast food. Est-ce bien là l'objectif marketing de ces messages ? Si ce n'est pas le cas, quel est-il alors ?
Pour ma part, je pencherais plutôt pour la demande de pardon. Du moins, j'espère que ce n'est pas là qu'une façon de vouloir faire oublier les affaires qui tendaient jusque là à s'effacer PAF.

Et vous, quel est votre avis ?

mercredi 6 avril 2011

Le « déontologue »

2 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Ce mercredi 6 avril, le Bureau de l'Assemblée nationale fait un pas supplémentaire vers une certaine éthique de la part de ses membres. Dans cette décision, on note une continuité avec la commission Sauvé sur les conflits d'intérêts. En effet, le Bureau de la chambre basse a adopté un code de déontologie et a mis en place un « déontologue de l’Assemblée nationale ».

Crédit : Assemblée nationale

Le code de déontologie auquel sont désormais tenus nos députés est relativement court et - volontairement semble-t-il - vague : il est composé de six articles représentants chacun un principe. Ces principes sont les suivants : l'intérêt général, l'indépendance, l'objectivité, la responsabilité, la probité et l’exemplarité.
Dans un sens, je trouve dommage de devoir établir un code pour que nos élus respectent ces principes, ces valeurs, mais dans l'autre, je pense qu'il est intéressant qu'il existe. Avec ce code de déontologie, les mandats des députés tendent vers l'impératif - si le député se sachant hors-ce-code présente sa démission - et cela ne me déplaît pas (bien que l'article 27 de la Constitution interdise ce type de mandat).

Sur le « déontologue de l’Assemblée nationale » mis en place par une décision du Bureau, je suis également favorable. En effet, une personnalité indépendante qui ne pourra pas voir son mandat renouvelé aura pour mission de contrôler la déontologie des membres de la Représentation nationale via le code de déontologie et via les déclarations d'intérêts personnels évoquées à l'article 4 de la décision.
Désigné pour une mandature et sans possibilité d'être missionné une seconde fois, il faut espérer que ce déontologue aura les moyens nécessaires pour remplir ces missions. Je l'espère en tout cas !

mercredi 30 mars 2011

Des nouveautés

0 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Chers lecteurs, voilà un nouvel édito - bref et rapide à lire - pour vous faire part des nouveautés que vous avez peut-être déjà remarqué.
En effet, j'ai ajouté deux nouveaux éléments sur le côté droit de ce blog : un encart vous permettant d'accéder à mes pages sur Facebook et sur Twitter ainsi qu'un encart intitulé "Recevoir l'infolettre". Concernant ce dernier, il s'agit du moyen pour vous de recevoir un mail à chaque publication d'un nouveau billet sur mon blog. Libre à vous de vous inscrire ou pas. Enfin, j'ai également renommé l'encart d'archives en "Billets passés" pour harmoniser son nom avec l'encart du dessus intitulé "Billets d'ailleurs".
Pour terminer cet édito, je vous informe que j'ai ajouté un "Qu'en pensez-vous ?" interactif qui sera lié à chaque billet. Vous pouvez à présent exprimer votre opinion sur mes billets en disant si vous aimez ou pas.

Je vous remercie de vos lectures et de vos commentaires.

mardi 29 mars 2011

Le MoDem et les cantonales

1 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Alors que la très grande majorité des médias nationaux (et peut-être même locaux ?) ne font que le jeu de Marine Le Pen et du Front National, il semblerait qu'ils aient oublié de parler des candidats du Mouvement Démocrates aux élections cantonales.
Le seul chiffre transmis est celui fournis par le ministère de l'intérieur qui tourne autour de 1% étant donné le mode de calcul qui consiste à comptabiliser les voix sur tout le territoire renouvelable et à diviser par le nombre de canton. Or en l'espèce, le MoDem a fait le choix de n'investir des candidats que dans 400 cantons. A partir de là, on peut dire que la moyenne des candidats au premier tour approche des 14% et on peut ajouter qu'il y a déjà huit élus au soir du premier tour. Et au second tour, ce sont 70 de nos candidats qui ont pu se maintenir et porter les projets qu'ils souhaitent voir en oeuvre dans les conseils généraux.
Avec 12 candidats sortants pour ces élections cantonales, le Mouvement Démocrate en ressort bel et bien grandis puisque ce sont 20 conseillers généraux supplémentaires (donc 32 élus pour ces élections) qui iront siéger dans les assemblées départementales. Ils viennent s'ajouter à la liste de ceux élus en 2008.
Au final, le Mouvement Démocrate compte 59 conseillers généraux sur 39 départements. Le plus grand nombre se trouve non sans soucis dans les Pyrénées Atlantiques (9 élus) puis dans le Rhône (4 élus).

Crédit : Pascal Durand

Je profite de cette mention du Rhône pour parler de la campagne que j'ai moi-même mené aux côtés de Pascal Durand sur le canton Villeurbanne-Sud. Le résultat est certes décevant (et d'une manière générale dans le Rhône puisqu'aucun des candidats investis n'a pu se maintenir au second tour) mais j'en tire toutefois un bon point : j'ai vraiment eu l'occasion de m'impliquer dans la campagne, ma première campagne en tant que militant !
Je remercie Pascal et son équipe pour les moments que l'on a passés ensemble et j'espère bien que nous aurons l'occasion de nous retrouver à nouveau sur le terrain. Merci également aux 249 personnes qui ont donné leur voix à la candidature de Pascal.

La fin de ces élections cantonales - normalement les dernières du genres - sonnent également le début d'un grand moment de la vie politique française : la campagne pour l'élection présidentielle. Les partis sont désormais, ou du moins essayent d'être, en ordre de marche pour ce combat pour l'investiture suprême.

En avant toute !

vendredi 4 mars 2011

Lyon 3 reçoit ...

0 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Pour ce nouvel article intitulé "Lyon 3 reçoit ..." les invités étaient au nombre de trois : Jean-Marie Cavada, député européen, Philippe Cayla, président du directoire d’Euronews et Olivier Faron, historien et directeur général de l’ENS Lyon. Nous étions rassemblés dans un amphithéâtre de la Manufacture des Tabacs et la question était de savoir si l'on pouvait encore croire en l'Europe.
Pour le résumé, je m'excuse de ne pas avoir pris beaucoup de notes et je vous renvoies donc à un article relativement complet que je vous propose ci-dessous.