mercredi 19 janvier 2011

Le nouvel an viennois

0 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Pour la nouvelle mise à jour de la page "Vidéo du Moment", j'ai choisi de rester dans la thématique du nouvel an que j'associe cette fois à la musique. Plus précisément à ce que j'appelle de la grande musique.

En effet, j'ai choisi de mettre en avant le Concert du Nouvel An donné par l'orchestre philharmonique de Vienne de cette année 2011. J'ai fait ce choix non pas pour le programme (que je n'ai pas encore consulté), mais pour vous faire découvrir le final même s'il est le même chaque année : la Radetzky Marsch de Johann Strauss (le père) datant de l'année 1848.


J'aime beaucoup le concept de ce concert qui est le suivant : chaque année l'orchestre philharmonique de Vienne dirigé par un chef célèbre (l'autrichien Franz Welser-Möst, pour cette année) propose une interprétation des compositions de la famille Strauss (Johann père et fils, Josef) pour l'essentiel.

Ce qui est le plus intéressant - selon moi - dans cet évènement mondial, c'est le final que je vous ai présenté plus haut dans cet article. C'est un très beau moment de communion entre les musiciens, le chef d'orchestre et le public et surtout lorsque ce dernier applaudit en rythme sous le contrôle du chef.

En bref, pour les amateurs de grandes musiques comme pour les "païens", c'est un très beau moment de l'année musicale.

samedi 15 janvier 2011

La Tunisie et Ben Ali

0 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
L’évènement majeur qui a animé les chaînes d'informations et même la twittosphère pendant la soirée et encore aujourd'hui est la fin du "règne" de Zine El-Adibine Ben Ali sur la Tunisie. Après près de 25 ans au pouvoir (cinq mandats ?) et un mois de manifestations de ses opposants, il a quitté le pouvoir et même le pays. Tout le monde semble d'accord sur un point : le peuple tunisien a tourné une page de son histoire et a su reprendre le pouvoir. C'est une victoire - qui semble - démocratique que l'on appelle déjà révolution du jasmin.

Crédit : AFP via Courrier International

Pour revenir sur les faits les plus récents, cela a commencé par l'annonce de la démission-limogeage du gouvernement le 13 janvier. Mohammed Ghannouchi, fidèle de Ben Ali et premier ministre de celui-ci depuis un moment a été chargé de former un nouveau gouvernement. Ensuite, Ben Ali a fuit le pays qui s'est alors retrouvé sans président jusqu'au moment où l'intérim a été relégué à Ghannouchi. Et aux dernières nouvelles, la constitution tunisienne a été appliquée et c'est Fouad Mebazaa, le président du parlement, qui est désormais au pouvoir avec pour mission d'organiser des élections dans un délai de 60 jours.
Voilà une victoire du peuple que nous pouvons souligner et une victoire démocratique totale si les élections arrivent à terme sans tricheries ou autres problèmes. Nous pouvons - je pense - féliciter le peuple tunisien.

Ensuite, concernant la fuite de Ben Ali et son éventuelle arrivée en France, je dois dire que j'ai été presque surpris par le fait que l'Elysée ai refusé la venue du dictateur tunisien sur notre territoire. Je suis cependant d'accord avec cette décision qui aurait pu, si elle n'avait pas été prise, poser bon nombre de problèmes pour diverses raisons. A présent, Ben Ali aurait trouvé refuge en Arabie saoudite.
Même à l'écart du pouvoir et de son pays, j'espère que cet homme sera poursuivi pour ce qu'il a fait dans son pays. Et s'il finit par arriver en France malgré les annonces du gouvernement, il se peut que les esprits s'échauffe, et je le comprendrais.

dimanche 9 janvier 2011

Du combat idéologique

1 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Je souhaite, via cette brève, réagir à une information : la fusillade aux Etats-Unis lors d'un meeting qui a conduit aux décès de plusieurs personnes (dont un juge fédéral !) et à l'hospitalisation d'autres (dont une élue démocrate, Gabrielle Giffords, aujourd'hui entre la vie et la mort !).

Stéphane Hessel nous dit "Indignez-vous" et cet évènement m'indigne au plus haut point. J'ai envie de clamer haut et fort "Vive la liberté politique !" : chacun à le droit de penser comme il l'entend et pas comme une bande de décérébrés le lui conseille sur une base - il faut le dire - d'un racisme. C'est quand même formidable qu'un pays qui revendiquent le Melting Pot soit si peu ouvert d'esprit. 



Concernant le deuxième amendement, il faut déplorer la trop forte influence de la NRA en tant que lobby : l'interprétation de cet amendement est tellement souple que n'importe qui - ou presque - peut porter une arme sur soi au risque de faire du mal, ou plus, à quelqu'un. 

Je plains et j'admire à la fois ceux qui se battent verbalement là-bas pour limiter ce droit à une milice bien encadrée et encore vu les dérives, il faudrait tout simplement supprimer cet amendement (!). Le plus terrifiant dans l'histoire c'est que la jurisprudence de la cour suprême va dans le sens de la volonté de la NRA. 

Bon courage à tous les Américains - mais aussi à tous ceux qui mène un combat idéologique ailleurs - qui luttent contre la violence. Je souhaite également un bon et prompt rétablissement aux blessés et je présente mes condoléances - autant que mon statut me le permet - aux proches des victimes !

Je finirais en disant qu'il est intolérable qu'un représentant de la loi (un juge fédéral) et un élu du peuple (Gabrielle Giffords) et cela peut importe les opinions.

Merci de votre attention.

vendredi 7 janvier 2011

Universités populaires 2011

1 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
« C’est un lieu d’information et de formation, de partage et d’échange. Un lieu de démocratisation du savoir, comme toutes les Universités populaires qui refleurissent aujourd’hui en France. C’est une "boîte à idées", une de celles où l’on veut dire, comme le souhaitait jadis Péguy, du "vraiment vrai". »

C'est par ces mots notamment que Jean-Pierre Rioux définit les Universités populaires que le Mouvement Démocrate va relancer suite à la demande qui ressortait de l'Université de rentrée de septembre 2010. Il y a quelques jours de cela, le programme de ces universités pour le premier semestre 2011 a été dévoilé : il comporte neuf évènements - animés par diverses personnalités - qui semblent tous aussi intéressant les uns que les autres.


La vidéo que vous pouvez voir dans cet article - qui est également la nouvelle vidéo du moment - est une intervention de Jean-Pierre Rioux sur France Inter pour y parler de son dernier livre Les centristes, de Mirabeau à Bayrou qui est sorti chez Fayard le 5 janvier 2011. On peut d'ailleurs retrouver cette vidéo sur la page, entre autres, du site du Mouvement Démocrate relative à la première Université populaire 2011 qui sera animée par Jean-Pierre Rioux et qui aura lieu le mercredi 19 janvier sur le thème "La démocratie en version centriste, d’hier à demain".

Sur cette même page, j'ai laissé un commentaire intitulé "Une gestion centriste pour une France ravivée !" en réponse à la vidéo. Voici ce commentaire dans son intégralité :

« " Il faut bien tenter de rassembler de nouveau pour relancer la machine. Il faut bien remettre la balle au centre. " 

Voilà une idée et une image que j'aime beaucoup ! Tout comme le discours que tient J-P. Rioux, j'ai l'audace de dire qu'il faut le croire et y croire pour que la France redevienne un pays, un vrai pays reconnu comme il a pu l'être. Une France stable et prospère où chacun peut atteindre un bonheur qui lui convient. Si la France parvient à se relever un peu et à dépasser les clivages, je suis convaincu qu'on pourra mener l'Europe plus loin qu'actuellement et peut-être même lui donner enfin le côté social qui lui manque pour réellement exister.
 »

lundi 3 janvier 2011

2011, nous voilà !

1 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Comme la coutume semble le vouloir, je vais me plier à l'exercice des voeux de nouvel an pour cette année 2011. J'aurais pu le faire en vidéo comme la mode semble le vouloir, mais n'ayant pas le matériel adéquat, je me contenterais d'une simple brève.

Crédit : Scooter System

Cette année 2011 - qui signifie également pour mes camarades d'amphi (et bien d'autres à qui je souhaite bien du plaisir !) et moi le passage de nos partiels - est une année importante sur le plan politique, et cela n'aura échappé à personne : cantonales, préparation de la présidentielle et des législatives de 2012 notamment. Je souhaite ainsi à chacun le plus de réussite dans ce qu'il entreprendra lors de cette année ainsi que la santé et tout ce qui va avec.

" 2010 est morte, vive 2011 ! "