samedi 3 avril 2010

Manifeste de l'Esprit Démocrate

2 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
Texte rédigé le 18 mai 2009 par Maxime Fialon et est de facto publié dans le cadres des lois françaises entant que propriété intellectuelle. L'utilisation de ce texte en dehors de ce blog se trouve donc soumise à l'approbation de l'auteur.

__________Ce matin au réveil, l'Esprit Démocrate qui sommeille en moi depuis toujours s'est vu titillé puis, petit à petit, obstrué par une vision, que je ne pense pas être le seul à avoir, de l'état dans lequel est actuellement la société et le monde et le constat n'est pas très agréable.
Si le monde ne change pas, à mon grand regret et à celui de plusieurs autres, dans ce cas, il faut que ce Manifeste de l’Esprit Démocrate puisse rester un texte de référence et c’est pour-quoi il n’y aura pas d’exemple concret : je compte sur l’intelligence de l’être humain pour que le lecteur transpose mes dires à son époque et à son monde.

__________Plus les grands politiciens parlent d’avancées démocratiques, plus j’ai l’impression que l’on recule dans ce même domaine et le phénomène s’étend à d’autre domaine comme la Paix Internationale ou encore l’Economie. N’est-ce qu’une impression que j’ai ? Ou bien est-ce l’une des vérités qui régit notre planète ?
Le Peuple, tel un troupeau de mouton, suivrait ses leaders politiques peu importe leurs propres idées, qu’il ne dévoile que rarement d’ailleurs, et ainsi on arrive à un constat simple : ceux à qui l’on donne le pouvoir en prenne de plus en plus au détriment du peuple et des non politiciens qui perdent de plus en plus d’avantages.
L’idée pour essayer de pallier au problème politique ? Retourner aux fondamentaux et reprendre certains pouvoirs aux dirigeants pour les restituer au Peuple. Et pour la Paix Internationale ? Organiser petit à petit le désarmement de tous les pays du monde avec la destruction des armes et l’arrêt de leur production. Et pour l’Economie ? Arrêter d’en parler en tant que problème, voir ne pas en parler du tout, afin que l’Opinion Publique ne se fasse plus de soucis.

__________Le projet proposé par l’Esprit Démocrate est donc plutôt très simple : il faut laisser chacun gérer son domaine tant que ça ne vient pas heurter trop puissamment celui d’un autre groupe, et surtout du Peuple qui, rappelons-le, doit être gouverné par lui-même, pour lui-même comme l’a dit Lincoln à son époque.
Pourquoi donc me direz-vous ? Et bien c’est relativement simple là encore : chacun étant, plus ou moins, spécialisés dans un domaine je trouverais normal que ce chacun ne s’occupe que de ça et de son entourage, de ses amis, de sa famille afin de ne pas nuire à un autre groupe de spécialiste qui fera de même. Et pourquoi rendre certains pouvoirs au Peuple ? Parce que c’est ainsi que la démocratie a été définie à l’origine, et que c’est encore la notion communément admise aujourd’hui.

__________Voici donc le constat que je fais de la société et du monde ainsi que ce qu'il faudrait changer pour pouvoir enfin tutoyer la Paix, le Bonheur et l’Harmonie.

Semaine du 26.03 au 02.04

2 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
" Pour cette semaine, au niveau international, je vous parlerais bien à nouveau de l'Inde, mais ayant publié un article à ce sujet hier soir, je vous propose de simplement lire cet article si ce n'est pas déjà fait. Ensuite, je voulais aborder un second point (et ensuite on change d'échelle) : les attentats dans le métro à Moscou, en Russie. Bien que l'émirat du Caucase est revendiqué ces attentats, je trouve quand même aberrant que ce fut la première et unique piste envisagée. Monsieur Poutine a-t-il des soucis personnels à régler avec l'émir caucasien ? Je n'en sais rien et je ne veux pas le savoir, mais sa réaction reste tout de même suspecte à mes yeux. Après, je n'excuse pas pour autant les auteurs de cet attentat !

Passons maintenant en France. On notera que les partis entendent encore parler des régionales et commencent tous, plus ou moins, à préparer l'échéance de 2012 (et peut-être 2011 avant, non ?) : l'UMP commence à se diviser malgré les tentatives diverses et variées pour rester derrière le Président Sarkozy, les grandes manœuvres semble s'engager au PS en vue d'éventuelles primaires, les écologistes parlent de présenter un candidat, etc. A côté, c'est la débâcle pour le MoDem dont le dernier Conseil National est très contesté en interne. Le parti démocrate réussira-t-il à se relever d'ici les prochaines échéances ? Marielle de Sarnez semble le vouloir, mais le reste des dirigeants vont-ils la suivre ou va-t-il falloir faire tomber d'autres têtes (en plus de, semblerait-il, celles de certains conseillers nationaux quelque peu opposés à François Bayrou) ? Voilà un tas d'interrogation que j'espère pouvoir lever prochainement. Vous aurez peut-être même le droit à une petite surprise.

Enfin, au niveau local, je retiens l'inter-CVL (qui s'est tenu au Lycée Jean Giraudoux) de lundi matin où les élus lycéens de l'Indre et du Cher dont je fais partie on débattu une dernière fois de la réforme des lycées mais aussi de communication vis-à-vis de nos instances. Les débats furent très entrainant et intéressant. Et il ne me reste plus qu'à conclure en souhaitant de bonnes vacances à ceux qui y ont droit comme moi (^^) ! "

vendredi 2 avril 2010

L'éducation en Inde progresse

2 commentaires
Qu'en pensez-vous ? 
 
Ecolières devant leur pupitre dans l'Etat du Tamil Nadu
© UNICEF/NYHQ2009-2167/Tom Pietrasik

Merci à la page Facebook de l'Unicef France pour m'avoir permis d'apprendre une grande nouvelle pour tous ceux qui attachent de l'importance, plus ou moins fortement, à l'éducation des plus jeunes en France et à travers le monde : une loi a rendu l'école primaire gratuite et obligatoire en Inde le 1er avril. Ce n'est pas une blague puisque c'est Manmohan Singh, le Premier Ministre de ce pays qui l'a officiellement annoncé.

Pour de plus amples informations à ce sujet, je vous invite à lire l'article que j'ai moi-même lu sur le site de l'Unicef France : Inde : l'école primaire sera gratuite et obligatoire. Vous noterez une citation du premier ministre, mais aussi de Karin Hulshof, la représentante de l'Unicef en Inde.

Concernant mon avis sur la question, je pense que vous comprenez bien que je m'en réjouis énormément. Et même plus, c'est un progrès pour ce grand pays émergent qui creuse son trou dans les relations et les affaires internationales de ce XXIe siècle.
Cependant, je regrette une chose, c'est le fait que je n'ai pas encore trouvé d'article à ce sujet dans les grands médias français, britanniques, espagnols et allemands. Franchement, qui devrait avoir honte de ça ? Personne - selon moi et c'est un peu (voir beaucoup) un drame. On parle parfois de ce sujet assez mineur en comparaison à celui-ci qui est ici passé sous silence. 

Sur cet article plus que sur ceux publiés jusqu'à aujourd'hui, j'aimerais avoir vos avis et vos réactions. Je vous en remercie par avance.