dimanche 8 mai 2011

Nationalité et binationalité

Qu'en pensez-vous ? 
En regardant hier soir l'émission On n'est pas couché avec notamment Eva Joly et Gisèle Halimi (en date du 7 mai 2011), j'ai eu l'envie de dire - ceux d'entre vous qui me follow sur Twitter le savaient déjà - ce que je pense par rapport à ce qu'est selon moi être de la nationalité d'un pays ou d'un autre ainsi que ce que j'ai tendance à penser de la double nationalité (au final je préfère ce terme à celui de binationalité).

Crédit : AFP

Au sujet de la nationalité, deux visions semblent s'opposer : ceux qui pensent qu'être française c'est l'être en gros par le sang (Eric Zemmour tenait cette position) et ceux qui pensent qu'être français c'est un réel choix (Eva Joly tenait cette position). Les tenants de la seconde théorie disent même que, du fait qu'on choisit d'être français, être français par le choix est même plus fort que de l'être sans avoir choisi.
Pour ma part, j'aime beaucoup cette seconde théorie nous disant que faire le choix d'être français est quelque chose de fort, que c'est un vrai choix.

Enfin, concernant la double nationalité, ce sont également deux théories qui s'opposent : ceux qui sont pour et ceux qui sont contre. Je pense que la première vision est plutôt celle des partisans d'une certaine ouverture et que la seconde vision est celle notamment des souverainistes.
En ce qui me concerne, euro-fédéraliste comme je le suis (avec des limites que je pourrais vous expliquer dans un prochain article), je pars du principe que chaque Français est aussi Européen - c'est-à-dire titulaire d'une sorte de supra-nationalité ou quelque chose dans le genre - et, partant de là, la double nationalité ne me dérange pas. Après sur la question de la nationalité de deux pays (genre la nationalité franco-belge, franco-suisse, etc), je serais peut-être plus réservé, mais je n'y ai pas réfléchis plus profondément.

4 commentaires:

  1. Nous sommes français avant d'être européen ! :)
    Une nationalité européenne nous fait perdre toute souveraineté nationale, et ça, je m'y ferais jamais ! ^^

    RépondreSupprimer
  2. Ce billet mériterait d'être approfondi.

    Perso je me sens français, européen et lyonnais. Après la-dedans l'identité française n'est pas la plus forte. Peux-t-on considérer alors que je suis pire qu'un binational qui considérerait les deux choses comme égales ?

    RépondreSupprimer
  3. Nan, Romain, tu me parais lyonnais avant tout ^^

    RépondreSupprimer
  4. Un sujet qui revient aujourd'hui sur le devant de la scène, et qui mériterait d'être plus approfondi ! Que dire, par exemple, de la nationalité israélienne accordée automatiquement à tout juif par l’État hébreux ? Est-ce tolérable, ou souhaitable, selon toi ? Un autre billet s'impose !

    RépondreSupprimer