lundi 22 novembre 2010

L'ONU et les Discriminations

Qu'en pensez-vous ? 
Après la lecture d'un article sur LePost.fr concernant la vision de l'ONU sur des questions de discrimination, j'ai eu envie de commenter ce point plus en détail, car il me semblait juste de le faire. Voilà donc, dans l'ordre où les idées me viennent, ce que je pense de ce point d'actualité


Le Mali (pour le Groupe des Etats d'Afrique) et le Maroc (pour le Groupe des Etats arabes et pour l'Organisation de la Conférence islamique) ont proposé l'amendement suivant concernant le projet de résolution A/C.3/65/L.29/Rev.1 relatif aux "Exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires" :
À l’alinéa b) du paragraphe 6 du dispositif, remplacer « la discrimination, notamment fondée sur les préférences sexuelles » par « la discrimination, quel qu’en soit le fondement ».
Avant que la Troisième Commission de l'Assemblée Générale - en charge des questions sociales, humanitaires et culturelles - ne s'exprime à 79 voix pour (puis 70 contre et 17 abstentions) cet amendement, le point 6b) du texte initial était rédigé initialement ainsi :
À protéger efficacement le droit à la vie de toutes les personnes qui relèvent de leur juridiction et à enquêter promptement, de façon exhaustive, sur tous les meurtres, notamment ceux qui sont dirigés contre des groupes déterminés, par exemple les actes de violence raciste entraînant la mort de la victime, les meurtres de personnes appartenant à des minorités nationales, ethniques, religieuses ou linguistiques, les meurtres liés au terrorisme, aux prises d’otages ou à une occupation étrangère, les meurtres de réfugiés, de déplacés, de migrants, d’enfants des rues ou de membres de groupes autochtones, les meurtres motivés par les activités des victimes, qu’il s’agisse de militants des droits de l’homme, d’avocats, de journalistes ou de manifestants, les crimes passionnels et les crimes d’honneur, tous les meurtres inspirés par la discrimination, notamment fondée sur les préférences sexuelles, et tous les autres cas où le droit à la vie a été violé, ainsi qu’à traduire les responsables devant un tribunal compétent, indépendant et impartial au niveau national ou, le cas échéant, international, et à faire en sorte que ces meurtres, y compris ceux qui sont commis par des membres des forces de sécurité, de la police, des services de maintien de l’ordre, de groupes paramilitaires ou de forces privées, ne soient ni tolérés ni sanctionnés par les représentants ou les agents de l’État

Concernant les avis des uns et des autres des pays, on notera que les anciens pays (d'Europe essentiellement) ainsi que les Etats-Unis - entre autre - ont massivement voté contre cette résolution au nom même des Droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Certains ont même avancé le fait que d'autres discriminations sont énumérées dans ce point de résolution. Pour les explications de vote plus précise notamment sur ce point, mais aussi sur la résolution en général, je vous renvoie au compte rendu pour la presse.

Je pense que les avis avancés par les deux camps si j'ose dire sont recevables. J'ai d'ailleurs oublié de dire auparavant que les voix pour cet amendement évoquaient souvent le côté généralisateur de ce dit amendement. En effet, généraliser sur un tel sujet n'est pas en soit une mauvaise idée, mais pourquoi le faire alors que le reste du point ne fait qu'énumérer différents cas ? Et de la délégation française de justifier son vote en disant que les différenciations sur les "Exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires" se faisaient depuis 1994 : alors pourquoi ne généraliser que maintenant ?
Autant de questions qui mériterait une réponse que je ne prétends pas avoir. Je pense cependant, qu'il faut aller au bout de l'une ou l'autre des démarches mais qu'il ne faut pas rester entre les deux : il faut - et c'est ma vision des choses sur ce point - choisir entre différencier et généraliser.

Maintenant libre à vous de vous faire une opinion et pourquoi pas de me la livrer en commentaire !

3 commentaires:

  1. Ne penses tu pas que de cette façon l'ONU contribue à imposer une vision occidental du monde, et à pratiquer une forme de néo-colonialisme idéologique?

    RépondreSupprimer
  2. Kikou c'est Estelle ! Je ne comprend tres bien ton point de vue sur la question : est ce quil faut generaliser ou differenicer???

    RépondreSupprimer
  3. @Anonyme : Je pense en effet que c'est une façon d'occidentaliser encore plus l'ONU qu'elle ne l'est déjà depuis sa création !

    @Anonyme-Estelle : Mon point de vue est qu'il faut généraliser pour éviter de mettre certains cas de côté que ces derniers soient important ou pas. Donc, voilà pourquoi je pense qu'il faut généraliser.

    RépondreSupprimer